French English German Italian Spanish

Certification de compétences des chefs de projet Lean 6 Sigma

Depuis quelques  années,  nous trouvons des personnes qui revendiquent dans leur CV une maîtrise des démarches Lean six Sigma et en particulier qui mentionnent  le titre de Green ou Black Belt Lean 6 Sigma. Face à cela, l’AFNOR  a créé un groupe de travail qui a abouti à la publication en avril 2011 d’une norme qui définit les niveaux d’exigences des chefs de projets Lean 6 Sigma et des animateurs d’ateliers Lean. Un des objectifs de cette norme est de disposer de documents normatifs définissant les exigences de compétences des chefs de projets conduisant des démarches d’excellence opérationnelle Lean, Six Sigma ou Lean Six Sigma.

Les différentes certifications de compétences des chefs de projet Lean 6 Sigma :

  • Green Belt 6 Sigma Industrie (GBSSI)
  • Black Belt 6 Sigma Industrie (BBSSI)
  • Green Belt Lean 6 Sigma Industrie (GBLSSI)
  • Black Belt Lean 6 Sigma Industrie (BBLSSI)
  • Green Belt 6 Sigma Service (GBSSS)
  • Black Belt 6 Sigma Service (BBSSS)
  • Green Belt Lean 6 Sigma Service (GBLSSS)
  • Black Belt Lean 6 Sigma Service (BBLSSS)
  • Yellow Belt DMAIC
 

 

Quelles sont les exigences de compétences des chefs de projet Lean 6 Sigma ?

 

 

La norme AFNOR NFX 06-091 définit pour le Lean Six Sigma une notion de complexité des projets :

  1. Projet simple qui correspond au niveau Green Belt
  2. Projet complexe qui correspond au niveau Black Belt

Et 8 critères tels que : dispersion géographique du projet, taille de l’équipe, diversité culturelle, niveau de maturité du processus, degré de résistance au changement…permettent de classifier les projets

La norme spécifie également les niveaux de connaissance (savoir), le savoir-être et le savoir-faire, mais ne précise pas un nombre ou volume de projets et/ou chantiers réalisés pour confirmer le savoir-faire.

 

Quels sont les critères de certification de l’Université Lean 6 Sigma ?

 

Critère 1 : Avoir suivi une formation ou justifier de plusieurs années d'expérience

 

La formation doit reprendre de manière détaillée toute la démarche de projet suivant le DMAIC incluant les phases, étapes, données d’entrée et de sortie et revues de fin de phase. Elle doit contenir les outils statistiques pour le Six Sigma et les outils du Lean tels que la VSM (Value Stream Mapping), les IPP « indicateurs physiques de performance » …

Les tableaux de la norme NFX 06-091 fixent les niveaux de connaissance requis pour chacun des outils.

Le candidat à la certification de compétences doit fournir une attestation de formation garantissant qu’il a bien suivi avec assiduité les sessions prévues dans le programme de formation.

Cette attestation délivrée par l’organisme de formation ou l'entreprise doit mentionner le nombre d’heures de formation ainsi que le programme détaillé.

 

Critère  2 : Avoir réalisé avec succès un projet du grade demandé

 

Pour une certification initiale, l’Université Lean Six Sigma exige que le candidat ait réalisé avec succès au moins un projet dans le but de démontrer la maîtrise des outils vis-à-vis du grade demandé.

Pour le maintien de le certification, le chef de projet  doit avoir réalisé d’autres projets dans les deux ans.

 

Critère 3 : Réussir le contrôle des connaissances

 

La vérification des connaissances se réalise à partir de tests de connaissances approfondis (durée : entre 2 et 4 heures) sous forme de QCM, exercices, études de cas et exercices d’application d’analyses de données sur logiciel statistiques.

Le contrôle des connaissances aborde les sujets et thèmes suivants :

  • Méthodologie Lean Six Sigma : DMAIC, phases, étapes, revues de fin de phases, critères de sélection des projets, évaluation des gains financiers
  • Les concepts et principes du lean du six sigma du lean six sigma : variabilité et ses causes, les ( lois du lean 6 sigma …
  • Les outils du Lean six Sigma : la liste est longue et se réfère aux exigences de la norme
  • Des exercices pratiques : analyses de données  statistiques, VSM, calculs de flux (takt time…)
 

Critère 4: La validation des résultats obtenus lors de  la réalisation du projet

 

La validation des résultats obtenus se fait sur la base d’une attestation d’une personne autorisée de l’entreprise pour le compte de laquelle le candidat a réalisé son projet.

Généralement, les résultats opérationnels sont attestés par une fonction de Direction telle que : le Directeur Général, le Directeur des Opérations, le Directeur de Production, le Directeur Industriel, etc.

Les gains financiers sont attestés sous forme écrite par le contrôleur de gestion (ou Directeur financier).

 

Critère 5 : La soutenance du projet

 

Une phase de préparation de la soutenance de projet est faite avec un membre du jury qui doit s’assurer :

  • Si la démarche DMAIC a été suivie et correctement déployée
  • Si les outils correspondant au grade demandé ont bien été utilisés,
  • Si les revues ont bien été réalisées avec le Champion/sponsor
  • Si les gains opérationnels et financiers obtenus sont évalués et si le processus amélioré est  «  sous contrôle » (c’est-à-dire qu’ils sont pérennes, et qu’il n’y aura pas régression aussitôt le projet clos).

Cette étape préalable à la soutenance implique dans la mesure du possible la fourniture de compléments d'informations, de justifications, etc. (dans la limite de la confidentialité et de la déontologie).

La soutenance du projet est effectuée par le candidat devant un jury composé de personnes indépendantes. La présentation peut avoir lieu dans l’entreprise, au cours d’un des événements organisés par l’Université Lean 6 Sigma ou d'une session d'un organisme de formation.

À l’issue de la présentation par le candidat, les membres du jury ainsi que les membres de l’assemblée présente ont la possibilité de poser des questions sur le projet.

Au cours de la présentation et des réponses aux questions, le candidat doit démontrer sa réelle participation au projet et sa connaissance de la méthodologie et des outils.

 

Conclusion :

Les certifications de compétences délivrée par l’Université Lean 6 Sigma© sont reconnues par de nombreux acteurs dont MINES ParisTech (entreprises, cabinets de conseil, organismes de formation, organismes collecteur des fonds de formation ...). Le Jury  est composé de personnalités du monde de l’entreprise, de grandes écoles d’ingénieur, d’experts reconnus dans les démarches d’excellence opérationnelle. 

Avec plus de 250 candidats certifiés au cours de 5 dernières années, le processus de certification proposé est indéniablement la réponse aux besoins de l’entreprise de développer des compétences reconnues et pour les candidats la meilleure manière de valoriser leur savoir faire et leur employabilité.

L’université Lean Six Sigma dispose d’un système de management  conforme à la norme  ISO/IEC 17024:2003 « Évaluation de la conformité - Exigences générales pour les organismes de certification procédant à la certification de personnes ».

Vous souhaitez obtenir une certification , contactez nous pour obtenir un devis en utilisant le formulaire suivant : cliquez ici!